1. avoir mal dormi. Porte directement au moral, met dans un état de fatigue physique et de lassitude complète dès le matin. Anéantit également toute envie de se battre, de se montrer énergique, de vaincre les obstacles qui ne manqueront pas de se présenter, etc.

2. avoir déjà une mauvaise journée derrière soi. Permet de continuer sur la lancée looseuse de cette dernière, surtout que le fait d'avoir mal dormi (voir instruction n° 1) ne fournit pas la coupure nécessaire à la régénération des cellules et à l'annulation de la loose de la veille.

3. être en début de semaine, idéalement un mardi : permet d'avoir déjà vécu un lundi pourri (voir instruction n° 2) et d'avoir encore devant soi plusieurs journées décourageantes au lieu de se reposer sur la pensée réconfortante de l'approche du week-end. Le vendredi et même le jeudi sont donc à bannir catégoriquement.

4. peu voir son/sa compagnon/compagne. Rend triste et vaguement cafardeux. Permet également de se demander pourquoi on profite si peu l'un de l'autre depuis que l'on vit ensemble alors qu'on se voyait tout le temps quand on était encore entre deux appartements (pensée particulièrement efficace pour se ménager une très mauvaise journée).

5. être en retard dans son travail et aussi, éventuellement, en retard au travail. Ajoute un découragement intéressant à celui déjà généré par la mauvaise nuit, la première mauvaise journée et la perspective d'une dure semaine (voir instructions n° 1, 2 et 3).

6. être victime d'une grève des transports en commun (idéal pour bien accomplir la seconde partie de l'instruction n° 5, avec en bonus un supplément non négligeable de rancoeur et de sentiment d'impuissance). (En cas d'absence de grève ce jour-là, ce qui, avouez-le, serait vraiment jouer de malchance, suivre scrupuleusement l'instruction n° 1 devrait permettre de doubler le temps de préparation matinale et d'arriver aux mêmes effets.)

7. recevoir quelques mails exigeants vous demandant de consacrer plus de temps que vous n'en avez à une activité extra-scolaire/professionnelle à laquelle vous donnez déjà beaucoup. (La nature de cette activité est au choix de l'intéressé.) Permet de passer de longues minutes à répondre à ces mails (idéal pour bien accomplir la première partie de l'instruction n° 5) en défendant ses prérogatives, notamment son droit à avoir quelques loisirs dans la semaine (crée un fort sentiment d'agression et d'insécurité, idéal pour broyer du noir et devenir paranoïaque), tout en sachant que ces arguments ne seront pas entendus (renforce le sentiment d'impuissance et la rancoeur déjà évoqués dans l'instruction n° 6).

8. avant de traverser une rue sur la zone a priori sécurisée d'un passage piéton, s'assurer qu'une voiture approche excessivement vite et n'envisage manifestement pas de réduire son allure. Permet au/à la conducteur/trice de ce véhicule de klaxonner intempestivement comme s'il/elle ne savait pas ce que c'était qu'un passage piéton. Lui donne aussi l'occasion d'insulter en ces termes par la portière le piéton imprudent qui s'est cru en droit de respecter, lui, le code de la route : "Grosse pute" (sauf exceptions, cette insulte ne concerne que les femmes. Si vous êtes un homme, faire confiance aux connaissances et à l'imagination débordante de l'automobiliste pour trouver une expression plus adéquate).

**********

Ce protocole est rigoureusement infaillible. Si, après avoir suivi toutes ces instructions, vous ne passez pas une mauvaise journée, c'est que vous avez négligé une étape ou sous-estimé son importance. Nous vous recommandons de retenter l'expérience avec davantage de soin, jusqu'à la réussir complètement.

NB. Chez certains sujets sensibles, il pourra suffire de suivre quelques-unes de nos instructions (par exemple trois, quatre ou cinq d'entre elles) pour passer une mauvaise journée. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que multiplier les instructions permet d'augmenter d'autant les chances de réussite de l'expérience et vous encourageons à vous y mettre dès maintenant.

9. (instruction subsidiaire, non essentielle mais tout à fait efficace en cas d'oubli d'une des sept autres) perdre le contenu de votre post du jour au moment de le publier sur votre blog. Pour la bonne réussite de cette instruction, prévoir d'avoir passé beaucoup de temps à rédiger et peaufiner ce post : augmente d'autant la rage et la colère.

cassette
Thank you Sskizo once more.