Ah, voilà une nouvelle qu'elle est bonne, chers lecteurs. Non, je ne suis pas morte, je suis toujours là mais il est vrai que ces temps-ci, les journées étant ce qu'elles sont (24 heures, pas une de plus), j'ai du mal à faire tout ce que je dois faire.

Notre déménagement est prévu début juillet et je peux à peine dire combien cela me rend heureuse. Bien sûr, il y a tous les aspects pratiques un peu soûlants - prévoir la date de l'état des lieux, louer une camionnette, commencer les cartons, nettoyer l'appart, berk berk - mais ça ne durera que quelques jours, et ensuite, à nous la belle vie.