Je devrais vraiment arrêter de fréquenter ce forum (je ne vais pas donner l'adresse, ça ne sert à rien). Je crois que continuer à y aller relève du masochisme le plus caractéristique. Je me heurte à des personnes - des pseudos, pardon, après tout je ne connais pas les gens qui se cachent derrière... - dont la bêtise et l'inculture n'ont d'égale que la méchanceté. Tout le monde a le droit de ne pas savoir, de ne pas avoir l'information, de ne pas connaître le contexte, etc ; mais proférer des paroles de haine au kilomètre comme c'est le cas là-bas, ça, ça me dépasse.

Je croyais naïvement que le racisme et l'antisémitisme n'étaient le propre que d'une petite partie de la population française, de quelques égarés qui manifestement avaient raté le train du XXe siècle et se retrouvaient en rade au bord de la route.

Eh bien non. Si vous l'ignoriez, sachez-le ; en 2006, il y a des personnes qui croient dur comme fer que les Juifs ont pour unique objectif de gouverner de monde et que l'Etat d'Israël n'a pas lieu d'être, qui comparent sans rire ses gouvernants aux nazis (avec une légère préférence pour les nazis puisque leur génocide à eux "n'a duré que quatre ans" : je l'ai lu tel quel) et qui pensent que c'est le Mossad qui a inoculé la grippe aviaire aux poules palestiniennes. Il y a aussi des personnes qui se demandent pourquoi le procès des meurtriers de Sohane a fait tant de bruit puisque finalement, ce n'était qu'une Maghrébine, et qui déclarent que les familles démunies, souvent africaines, logées dans des immeubles si délabrés qu'ils ont fini par brûler, auraient dû s'estimer heureuses de ne pas être à la rue et avoir conscience que quand on ne peut payer un vrai appartement, on prend ce qu'il y a : "ils n'ont qu'à bosser et gagner des pépètes". Cela aussi, je l'ai lu.

Et j'y retourne encore et toujours. Je crois que ce qui m'y pousse, c'est une sorte d'espoir ; l'idée qu'il suffirait que deux ou trois personnes, en tombant sur mes messages d'indignation à la lecture de ce genre d'horreurs, se disent oui, celle-là a raison et se rallient à mon opinion - que je ne crois guère originale, mais au moins mesurée et relativement humaniste, en tout cas je m'y efforce - pour que ma présence là-bas soit justifiée.